Association Cirqu’onstance
17 rue RUFFIN
76210 BOLBEC
02 35 95 88 30

PROJET CIRQUE A L’ECOLE PRIMAIRE

Les techniques de cirque proposées :

L’acrobatie :
Les figures collectives : pyramides, mains à mains...
Les acrobaties individuelles : roulades, flip...

Les échasses :
Pour les CP, échasses “élastiques” fixées aux pieds (jeux, danses, parcours).
A partir du CE2, l’apprentissage se fait progressivement avec des échasses à bras puis avec des échasses landaises de plus en plus hautes.

Le jonglage :
A partir du CE2, jonglage avec des balles (cette activité demande beaucoup de patience et de persévérance). L’apprentissage se fait avec une balle puis deux et enfin trois.
Cette activité développe la coordination des mains.

Le diabolo :
A partir du CE1, les enfants apprennent à envoyer le diabolo en l’air puis à faire des figures.

Le monocycle - l’acrobatic :
L’apprentissage démarre sur les acrobatics, puis les CM pourront essayer le monocycle. Ces deux activités se font à l’aide d’appuis (barres), puis les enfants s‘aideront en se tenant la main, et enfin évolueront seuls.

Les équilibres sur objets :
Au début de l’activité les animateurs expliqueront aux enfants ce qu’est l’équilibre du corps humain en faisant des petites expériences.

Equilibre sur tonneau :
Les enfants apprennent à monter et à descendre du tonneau puis à marcher (trois enfants par tonneau dont deux en parade) et à faire des figures (monter à plusieurs sur un tonneau, faire des demi-tours, sauter...).

Equilibre sur boule :
Les enfants très à l’aise sur tonneau peuvent apprendre à marcher sur la boule puis à faire des figures.

Equilibre sur rolla-bolla (planche posée sur un rouleau) :

L’enfant apprend à rester en équilibre sur le rolla bolla en se tenant à une barre puis se lâche progressivement et pourra faire des figures quand il n’aura plus besoin d’appuis.

 

Equilibre d’objet (ballon) :
Pour les CP et CE1. Les enfants posent un ballon fixé au bout d’une baguette sur leur main, puis le doigt, le nez, ... pour le maintenir en équilibre.

Certaines de ces activités peuvent se combiner : exemple : diabolo sur échasses, jonglage sur tonneau...

Déroulement de la classe cirque

Les séances durent 1 heure 30.
Il est préférable que les séances soient regroupées dans le temps (minimum deux séances par semaine) pour un meilleur suivi des activités.
Le matériel est mis à disposition par les animateurs.
Chaque animateur s’occupera de 12 enfants maximum.

Découverte du matériel :

Durant les trois premières séances, les enfants découvrent le matériel, ils s’initient à deux activités différentes par séance. C’est pendant cette période que l’enfant prend conscience des difficultés de chaque activité, réfléchit et choisit la technique de cirque qu’il perfectionnera durant les séances suivantes.

Perfectionnement et acrobatie :

Durant ces séances, les enfants commencent l’apprentissage de l’acrobatie.

Les séances se divisent en trois parties : l’échauffement, l’acrobatie et le travail sur l’activité choisie.

L’échauffement dure environ 10 minutes. C’est un ensemble de petits jeux qui permettent aux élèves d’être plus à l’aise ensemble et de préparer leurs corps pour l’acrobatie (préparation musculaire, articulaire, activation des fonctions de respiration et de circulation).

La partie acrobatie dure environ 30 minutes, elle s’effectue sur des tapis. Les enfants effectuent des exercices acrobatiques à l’aide de fiches explicatives ou d’une démonstration. Pour toutes les acrobaties les enfants travaillent en groupe. Chaque enfant passera par tous les rôles, ils deviendront chacun leur tour porteur, voltigeur ou parade. La connaissance de chaque rôle est importante pour prendre conscience des différentes difficultés, de la responsabilité sur le plan de la sécurité et du respect des autres.

La troisième partie de la séance est consacrée à l’apprentissage d’une des techniques de cirque selon une pédagogie différenciée. Chaque enfant travaille l’activité qu’il a choisie en suivant une progression individuelle et spécifique à la technique choisie. Un minimum de 5 séances est nécessaire pour pouvoir présenter un numéro pour un spectacle final. Les idées des enfants seront exploitées pour créer un numéro.

Présentation du spectacle :

Deux séances supplémentaires sont nécessaires à la création des numéros et à la mise en scène du spectacle .
Une répétition générale servira à travailler l’enchaînement des numéros, l’occupation de l’espace sur la piste, le repérage des entrées et sorties par rapport aux coulisses et à apprendre à saluer.
La présentation du travail devant un public (parents, autres élèves de l’école ou autres écoles) est un facteur de motivation et de mise en valeur du travail des enfants. Le spectacle peut avoir lieu sur temps scolaire ou le soir.
Il est possible de préparer une piste avec coulisses, projecteurs et sono afin de mettre les enfants en réelle situation d’artistes de spectacle.

Espace d’intervention :

L’intervention cirque nécessite une salle de 50 m2 minimum avec au moins 10 tapis.
La salle doit être facilement accessible pour le transport du matériel (rez-de-chaussée).

Objectifs pédagogiques :

- Faire découvrir à l’enfant le cirque et ses techniques.

- Développer l’aisance de l’enfant dans des actions d’équilibre et d’habileté.
Développer la motricité globale, la coordination motrice et l’expression corporelle.
Maîtriser les risques qu‘il prend et ceux qu‘il fait prendre, dominer son appréhension, s’adapter à chaque objet (recherche d’équilibre, d’appuis différents...).

- Participer à des activités physiques collectives en y tenant des rôles différents, en respectant les règles de sécurité et les camarades.
Développer la coopération entre les enfants par l’entraide qui est nécessaire.

- S’inscrire dans un projet individuel et collectif visant à apprécier son niveau de pratique et sa progression.
Monter un projet collectif (spectacle) où tout le monde est acteur, permettant à chacun d’avoir un rôle, de devoir le suivre; la réussite du projet dépendant de l’investissement de chacun.

Pour un projet cirque interdisciplinaire et sa programmation se référer au guide de l’enseignant tome 2 éditions revue EPS p 115 à 133.

Cirqu’onstance :
L’association Cirqu’onstance a été fondée en 1998, elle a pour but de réunir les personnes aimant le cirque et de promouvoir le cirque dans tout milieu.

Tout au long de l’année, l’association Cirqu’onstance mène des actions d’initiation et de perfectionnement aux techniques de cirque dans différentes structures : écoles primaires et maternelles, centres de loisirs, ateliers hebdomadaires, centres pour handicapés, collèges...

Votre projet classe cirque :
Chaque projet classe cirque est bien sûr unique et différent. Ce projet reste un ensemble de propositions qu’il est possible de transformer. Pour mettre en place un projet qui réponde à vos envies et à vos objectifs il est préférable de se rencontrer, alors n’hésitez pas à contacter l’association.

 

Haut de la page

 

PROJET CIRQUE A L’ECOLE MATERNELLE (MS et GS)

Les techniques de cirque proposées :

L’acrobatie :
Les figures collectives : pyramides, mains à mains...
Les acrobaties individuelles : roulades, roulades à plusieurs...

Les échasses :
Echasses “élastiques” fixées aux pieds (jeux, danses, parcours).

L’acrobatic ou le pédalo :
L’apprentissage démarre à l’aide d’appuis (barres), puis les enfants s‘aideront en se tenant la main, et enfin évolueront seuls.

Les équilibres sur objets :
Equilibre sur tonneau
:
Les enfants apprennent à monter et à descendre du tonneau puis à marcher et à faire des figures (monter à plusieurs sur un tonneau, faire des demi-tours, sauter...).

Equilibre sur boule :
Les enfants très à l’aise sur tonneau peuvent apprendre à marcher sur la boule puis à faire des figures.

Equilibre sur fil (si l’endroit le permet) :
Le fil se situe à 35 cm de hauteur. Les enfants apprennent à marcher sur le fil en faisant des petits jeux (marcher en arrière, en s’abaissant, en fermant les yeux...), ils travaillent à deux (un sur le fil, un en parade).

Equilibre d’objet (ballon) :
Les enfants posent un ballon fixé au bout d’une baguette sur leur main, puis le doigt, le nez, ... pour le maintenir en équilibre.

Déroulement de la classe cirque

Les séances durent 1 heure 15.
Il est préférable que les séances soient regroupées dans le temps (minimum deux séances par semaine) pour un meilleur suivi des activités.
Le matériel est mis à disposition par les animateurs.
Chaque animateur s’occupera de 12 enfants maximum.

Découverte du matériel :

Durant les trois premières séances, les enfants découvrent le matériel, ils s’initient à deux activités différentes par séance. C’est pendant cette période que l’enfant prend conscience des difficultés de chaque activité, réfléchit et choisit la technique de cirque qu’il perfectionnera durant les séances suivantes.

Perfectionnement et acrobatie :

Durant ces séances, les enfants commencent l’apprentissage de l’acrobatie.

Les séances se divisent en trois parties : l’échauffement, l’acrobatie et le travail sur l’activité choisie.

L’échauffement dure environ 10 minutes. C’est un ensemble de petits jeux qui permettent aux élèves d’être plus à l’aise ensemble et de préparer leurs corps pour l’acrobatie (préparation musculaire, articulaire, activation des fonctions de respiration et de circulation).

La partie acrobatie dure environ 30 minutes, elle s’effectue sur des tapis. Pour toutes les acrobaties les enfants travaillent en groupe. Chaque enfant passera par tous les rôles, ils deviendront chacun leur tour porteur, voltigeur ou parade. La connaissance de chaque rôle est importante pour prendre conscience des différentes difficultés, de la responsabilité sur le plan de la sécurité et du respect des autres.

La troisième partie de la séance est consacrée à l’apprentissage d’une des techniques de cirque selon une pédagogie différenciée. Chaque enfant travaille l’activité qu’il a choisie en suivant une progression individuelle et spécifique à la technique choisie. Un minimum de 5 séances est nécessaire pour pouvoir présenter un numéro pour un spectacle final.

Présentation du spectacle :

Deux séances supplémentaires sont nécessaires à la création des numéros et à la mise en scène du spectacle .
Une répétition générale servira à travailler l’enchaînement des numéros, l’occupation de l’espace sur la piste, le repérage des entrées et sorties par rapport aux coulisses et à apprendre à saluer.
La présentation du travail devant un public (parents, autres élèves de l’école ou autres écoles) est un facteur de motivation et de mise en valeur du travail des enfants. Le spectacle peut avoir lieu sur temps scolaire ou le soir.
Il est possible de préparer une piste avec coulisses, projecteurs et sono afin de mettre les enfants en réelle situation d’artistes de spectacle.

Espace d’intervention :

L’intervention cirque nécessite une salle de 50 m2 minimum avec au moins 10 tapis.
La salle doit être facilement accessible pour le transport du matériel (rez-de-chaussée).

Objectifs pédagogiques :

- Faire découvrir à l’enfant le cirque et ses techniques.

- Développer l’aisance de l’enfant dans des actions d’équilibre et d’habileté.
Développer la motricité globale, la coordination motrice et l’expression corporelle.
Maîtriser les risques qu‘il prend, dominer son appréhension, s’adapter à chaque objet (recherche d’équilibre, d’appuis différents...).

- Participer à des activités physiques collectives en y tenant des rôles différents, en respectant les règles de sécurité et les camarades.
Développer la coopération entre les enfants par l’entraide qui est nécessaire.

- Monter un projet collectif (spectacle) où tout le monde est acteur, permettant à chacun d’avoir un rôle, de devoir le suivre.

Cirqu’onstance :
L’association Cirqu’onstance a été fondée en 1998, elle a pour but de réunir les personnes aimant le cirque et de promouvoir le cirque dans tout milieu.

Tout au long de l’année, l’association Cirqu’onstance mène des actions d’initiation et de perfectionnement aux techniques de cirque dans différentes structures : écoles primaires et maternelles, centres de loisirs, ateliers hebdomadaires, centres pour handicapés, collèges...

Votre projet classe cirque :
Chaque projet classe cirque est bien sûr unique et différent. Ce projet reste un ensemble de propositions qu’il est possible de transformer. Pour mettre en place un projet qui réponde à vos envies et à vos objectifs il est préférable de se rencontrer, alors n’hésitez pas à contacter l’association.

 

Haut de la page

 

CLASSE A PROJET ARTISTIQUE ET CULTURELLE

 

Dans le cadre des classes à P.A.C. l’association Cirqu’onstance vous propose :

- Un spectacle de la compagnie les “V.R.A.C.S.” présenté aux enfants (voir plaquette), les artistes seront les intervenants.

- “Rencontre / échange” avec les enfants sur le thème du cirque et de son histoire, sur le métier d’artiste.

- Initiation aux techniques de cirque sous forme d’ateliers ( voir projet pédagogique).

- Découverte et démonstration de techniques de cirque non initiées aux enfants.

 

Haut de la page

 

PROJET CIRQUE A L’ECOLE PRIMAIRE

Les techniques de cirque proposées :

L’acrobatie :
Les figures collectives : pyramides, mains à mains...
Les acrobaties individuelles : roulades, flip...

Les échasses :
Pour les CP, échasses “élastiques” fixées aux pieds (jeux, danses, parcours).
A partir du CE2, l’apprentissage se fait progressivement avec des échasses à bras puis avec des échasses landaises de plus en plus hautes.

Le jonglage :
A partir du CE2, jonglage avec des balles (cette activité demande beaucoup de patience et de persévérance). L’apprentissage se fait avec une balle puis deux et enfin trois.
Cette activité développe la coordination des mains.

Le diabolo :
A partir du CE1, les enfants apprennent à envoyer le diabolo en l’air puis à faire des figures.

Le monocycle - l’acrobatic :
L’apprentissage démarre sur les acrobatics, puis les CM pourront essayer le monocycle. Ces deux activités se font à l’aide d’appuis (barres), puis les enfants s‘aideront en se tenant la main, et enfin évolueront seuls.

Les équilibres sur objets :
Au début de l’activité les animateurs expliqueront aux enfants ce qu’est l’équilibre du corps humain en faisant des petites expériences.

Equilibre sur tonneau :
Les enfants apprennent à monter et à descendre du tonneau puis à marcher (trois enfants par tonneau dont deux en parade) et à faire des figures (monter à plusieurs sur un tonneau, faire des demi-tours, sauter...).

Equilibre sur boule :
Les enfants très à l’aise sur tonneau peuvent apprendre à marcher sur la boule puis à faire des figures.

Equilibre sur rolla-bolla (planche posée sur un rouleau) :
L’enfant apprend à rester en équilibre sur le rolla bolla en se tenant à une barre puis se lâche progressivement et pourra faire des figures quand il n’aura plus besoin d’appuis.

Equilibre sur fil (si l’endroit le permet) :
Le fil se situe à 50 cm de hauteur. Les enfants apprennent à marcher sur le fil en faisant des petits jeux (marcher en arrière, en s’abaissant, en fermant les yeux...), ils travaillent à deux (un sur le fil, un en parade).

Equilibre d’objet (ballon) :
Pour les CP et CE1. Les enfants posent un ballon fixé au bout d’une baguette sur leur main, puis le doigt, le nez, ... pour le maintenir en équilibre.

Certaines de ces activités peuvent se combiner : exemple : diabolo sur échasses, jonglage sur tonneau...

Déroulement de la classe cirque

Les séances durent 1 heure 30.
Il est préférable que les séances soient regroupées dans le temps (minimum deux séances par semaine) pour un meilleur suivi des activités.
Le matériel est mis à disposition par les animateurs.
Chaque animateur s’occupera de 12 enfants maximum.

Découverte du matériel :

Durant les trois premières séances, les enfants découvrent le matériel, ils s’initient à deux activités différentes par séance. C’est pendant cette période que l’enfant prend conscience des difficultés de chaque activité, réfléchit et choisit la technique de cirque qu’il perfectionnera durant les séances suivantes.

Perfectionnement et acrobatie :

Durant ces séances, les enfants commencent l’apprentissage de l’acrobatie.

Les séances se divisent en trois parties : l’échauffement, l’acrobatie et le travail sur l’activité choisie.

L’échauffement dure environ 10 minutes. C’est un ensemble de petits jeux qui permettent aux élèves d’être plus à l’aise ensemble et de préparer leurs corps pour l’acrobatie (préparation musculaire, articulaire, activation des fonctions de respiration et de circulation).

La partie acrobatie dure environ 30 minutes, elle s’effectue sur des tapis. Les enfants effectuent des exercices acrobatiques à l’aide de fiches explicatives ou d’une démonstration. Pour toutes les acrobaties les enfants travaillent en groupe. Chaque enfant passera par tous les rôles, ils deviendront chacun leur tour porteur, voltigeur ou parade. La connaissance de chaque rôle est importante pour prendre conscience des différentes difficultés, de la responsabilité sur le plan de la sécurité et du respect des autres.

La troisième partie de la séance est consacrée à l’apprentissage d’une des techniques de cirque selon une pédagogie différenciée. Chaque enfant travaille l’activité qu’il a choisie en suivant une progression individuelle et spécifique à la technique choisie. Un minimum de 5 séances est nécessaire pour pouvoir présenter un numéro pour un spectacle final. Les idées des enfants seront exploitées pour créer un numéro.

Présentation du spectacle :

Deux séances supplémentaires sont nécessaires à la création des numéros et à la mise en scène du spectacle .
Une répétition générale servira à travailler l’enchaînement des numéros, l’occupation de l’espace sur la piste, le repérage des entrées et sorties par rapport aux coulisses et à apprendre à saluer.
La présentation du travail devant un public (parents, autres élèves de l’école ou autres écoles) est un facteur de motivation et de mise en valeur du travail des enfants. Le spectacle peut avoir lieu sur temps scolaire ou le soir.
Il est possible de préparer une piste avec coulisses, projecteurs et sono afin de mettre les enfants en réelle situation d’artistes de spectacle.

Espace d’intervention :

L’intervention cirque nécessite une salle de 50 m2 minimum avec au moins 10 tapis.
La salle doit être facilement accessible pour le transport du matériel (rez-de-chaussée).

Objectifs pédagogiques :

- Faire découvrir à l’enfant le cirque et ses techniques.

- Développer l’aisance de l’enfant dans des actions d’équilibre et d’habileté.
Développer la motricité globale, la coordination motrice et l’expression corporelle.
Maîtriser les risques qu‘il prend et ceux qu‘il fait prendre, dominer son appréhension, s’adapter à chaque objet (recherche d’équilibre, d’appuis différents...).

- Participer à des activités physiques collectives en y tenant des rôles différents, en respectant les règles de sécurité et les camarades.
Développer la coopération entre les enfants par l’entraide qui est nécessaire.

- S’inscrire dans un projet individuel et collectif visant à apprécier son niveau de pratique et sa progression.
Monter un projet collectif (spectacle) où tout le monde est acteur, permettant à chacun d’avoir un rôle, de devoir le suivre; la réussite du projet dépendant de l’investissement de chacun.

Pour un projet cirque interdisciplinaire et sa programmation se référer au guide de l’enseignant tome 2 éditions revue EPS p 115 à 133.

Cirqu’onstance :
L’association Cirqu’onstance a été fondée en 1998, elle a pour but de réunir les personnes aimant le cirque et de promouvoir le cirque dans tout milieu.

Tout au long de l’année, l’association Cirqu’onstance mène des actions d’initiation et de perfectionnement aux techniques de cirque dans différentes structures : écoles primaires et maternelles, centres de loisirs, ateliers hebdomadaires, centres pour handicapés, collèges...

Votre projet classe cirque :
Chaque projet classe cirque est bien sûr unique et différent. Ce projet reste un ensemble de propositions qu’il est possible de transformer. Pour mettre en place un projet qui réponde à vos envies et à vos objectifs il est préférable de se rencontrer, alors n’hésitez pas à contacter l’association.

 

Haut de la page

 

PROJET CIRQUE A L’ECOLE MATERNELLE (MS et GS)

Les techniques de cirque proposées :

L’acrobatie :
Les figures collectives : pyramides, mains à mains...
Les acrobaties individuelles : roulades, roulades à plusieurs...

Les échasses :
Echasses “élastiques” fixées aux pieds (jeux, danses, parcours).

L’acrobatic ou le pédalo :
L’apprentissage démarre à l’aide d’appuis (barres), puis les enfants s‘aideront en se tenant la main, et enfin évolueront seuls.

Les équilibres sur objets :
Equilibre sur tonneau
:
Les enfants apprennent à monter et à descendre du tonneau puis à marcher et à faire des figures (monter à plusieurs sur un tonneau, faire des demi-tours, sauter...).

Equilibre sur boule :
Les enfants très à l’aise sur tonneau peuvent apprendre à marcher sur la boule puis à faire des figures.

Equilibre sur fil (si l’endroit le permet) :
Le fil se situe à 35 cm de hauteur. Les enfants apprennent à marcher sur le fil en faisant des petits jeux (marcher en arrière, en s’abaissant, en fermant les yeux...), ils travaillent à deux (un sur le fil, un en parade).

Equilibre d’objet (ballon) :
Les enfants posent un ballon fixé au bout d’une baguette sur leur main, puis le doigt, le nez, ... pour le maintenir en équilibre.

Déroulement de la classe cirque

Les séances durent 1 heure 15.
Il est préférable que les séances soient regroupées dans le temps (minimum deux séances par semaine) pour un meilleur suivi des activités.
Le matériel est mis à disposition par les animateurs.
Chaque animateur s’occupera de 12 enfants maximum.

Découverte du matériel :

Durant les trois premières séances, les enfants découvrent le matériel, ils s’initient à deux activités différentes par séance. C’est pendant cette période que l’enfant prend conscience des difficultés de chaque activité, réfléchit et choisit la technique de cirque qu’il perfectionnera durant les séances suivantes.

Perfectionnement et acrobatie :

Durant ces séances, les enfants commencent l’apprentissage de l’acrobatie.

Les séances se divisent en trois parties : l’échauffement, l’acrobatie et le travail sur l’activité choisie.

L’échauffement dure environ 10 minutes. C’est un ensemble de petits jeux qui permettent aux élèves d’être plus à l’aise ensemble et de préparer leurs corps pour l’acrobatie (préparation musculaire, articulaire, activation des fonctions de respiration et de circulation).

La partie acrobatie dure environ 30 minutes, elle s’effectue sur des tapis. Pour toutes les acrobaties les enfants travaillent en groupe. Chaque enfant passera par tous les rôles, ils deviendront chacun leur tour porteur, voltigeur ou parade. La connaissance de chaque rôle est importante pour prendre conscience des différentes difficultés, de la responsabilité sur le plan de la sécurité et du respect des autres.

La troisième partie de la séance est consacrée à l’apprentissage d’une des techniques de cirque selon une pédagogie différenciée. Chaque enfant travaille l’activité qu’il a choisie en suivant une progression individuelle et spécifique à la technique choisie. Un minimum de 5 séances est nécessaire pour pouvoir présenter un numéro pour un spectacle final.

Présentation du spectacle :

Deux séances supplémentaires sont nécessaires à la création des numéros et à la mise en scène du spectacle .
Une répétition générale servira à travailler l’enchaînement des numéros, l’occupation de l’espace sur la piste, le repérage des entrées et sorties par rapport aux coulisses et à apprendre à saluer.
La présentation du travail devant un public (parents, autres élèves de l’école ou autres écoles) est un facteur de motivation et de mise en valeur du travail des enfants. Le spectacle peut avoir lieu sur temps scolaire ou le soir.
Il est possible de préparer une piste avec coulisses, projecteurs et sono afin de mettre les enfants en réelle situation d’artistes de spectacle.

Espace d’intervention :

L’intervention cirque nécessite une salle de 50 m2 minimum avec au moins 10 tapis.
La salle doit être facilement accessible pour le transport du matériel (rez-de-chaussée).

Objectifs pédagogiques :

- Faire découvrir à l’enfant le cirque et ses techniques.

- Développer l’aisance de l’enfant dans des actions d’équilibre et d’habileté.
Développer la motricité globale, la coordination motrice et l’expression corporelle.
Maîtriser les risques qu‘il prend, dominer son appréhension, s’adapter à chaque objet (recherche d’équilibre, d’appuis différents...).

- Participer à des activités physiques collectives en y tenant des rôles différents, en respectant les règles de sécurité et les camarades.
Développer la coopération entre les enfants par l’entraide qui est nécessaire.

- Monter un projet collectif (spectacle) où tout le monde est acteur, permettant à chacun d’avoir un rôle, de devoir le suivre.

Cirqu’onstance :
L’association Cirqu’onstance a été fondée en 1998, elle a pour but de réunir les personnes aimant le cirque et de promouvoir le cirque dans tout milieu.

Tout au long de l’année, l’association Cirqu’onstance mène des actions d’initiation et de perfectionnement aux techniques de cirque dans différentes structures : écoles primaires et maternelles, centres de loisirs, ateliers hebdomadaires, centres pour handicapés, collèges...

Votre projet classe cirque :
Chaque projet classe cirque est bien sûr unique et différent. Ce projet reste un ensemble de propositions qu’il est possible de transformer. Pour mettre en place un projet qui réponde à vos envies et à vos objectifs il est préférable de se rencontrer, alors n’hésitez pas à contacter l’association.

 

 

CLASSE A PROJET ARTISTIQUE ET CULTURELLE

 

Dans le cadre des classes à P.A.C. l’association Cirqu’onstance vous propose :

- Un spectacle de la compagnie les “V.R.A.C.S.” présenté aux enfants (voir plaquette), les artistes seront les intervenants.

- “Rencontre / échange” avec les enfants sur le thème du cirque et de son histoire, sur le métier d’artiste.

- Initiation aux techniques de cirque sous forme d’ateliers ( voir projet pédagogique).

- Découverte et démonstration de techniques de cirque non initiées aux enfants.

 

 

Haut de la page